MONDE DE L’EXPLOITATION

Lorsqu’on exploite, on cherche in fine à s’améliorer, à bonifier l’existant, à optimiser les  résultats, les processus et les organisations, et aussi à innover. Le risque et l’incertitude sont faibles et l’échec n’est normalement pas une option.

Quand on utilise le terme innover dans le modèle “exploitation”, on parle plus précisément d’innovation incrémentale.

Les principales activités ou aptitudes du modèle sont : perfectionnement, choix, production, efficience, sélection, implémentation, exécution et les principaux effets attendus sont normalement positifs, rapides et prévisibles.

L’objectif final est donc d’améliorer la proposition de valeur actuelle, sans bouleversement ou incidence majeure pour le modèle économique.

Ce modèle d’exploitation est à mettre en regard du modèle d’exploration (cf Monde Exploration) ; si ces deux modèles sont opposés, il existe néanmoins deux concepts pour les faire cohabiter : le continuum et l’ambidextrie.

Le continuum se base sur l’alternance des deux modèles (exploration et exploitation) et l’ambidextrie sur la séparation des modèles et des organisations qui les pilotent.

Follomee est ambidextre des deux modèles et capable d’implémenter les deux concepts au sein d’une même organisation. Ceci nous rend totalement légitime dans l’accompagnement des transformations, car une transformation est au final une “Méta Initiative” intégrant des innovations disruptives et incrémentales.

Nos fiches produit exploitation