LA FACILITATION

Facilitation, au fait, ça veut dire quoi ? 

Si on s’en tient à la définition stricte et simple, faciliter c ’est l’action de rendre facileSuper, merci Follomee, on est bien avancé avec ça,  me direz vous.

Alors, plus précisément, si nous reprenons les termes de Jean – Philippe POUPARD, auteur de “Devenir Facilitateur, la facilitation est un processus qui crée les conditions pour que tout le potentiel des équipes puisse s’exprimer et influencer ou décider des évolutions de l’organisation […]. Elle vient s’appuyer sur la  structure existante de l’organisation pour faire naître ou croître de l’intérieur la dynamique du changement.

Chez Follomee, nous ne faisons plus de projets ou produits sans facilitation car elle est la discipline qui  permet d’utiliser au mieux, dans les conditions réunies, l’intelligence collective d’un groupe.

Et pourquoi nous croyons en la puissance de l’intelligence collective ?

Parce qu’elle adopte le principe que chaque individu ne dispose que d’une partie des informations mais que l’interaction, sous certaines conditions, permet l’émergence de solutions qui seront plus en phase avec les besoins réels. Ceci impacte directement la productivité et l’engagement des collaborateurs. (Jean François Noubel, auteur de « Intelligence collective, la révolution invisible »)

En d’autres termes, adopter l’intelligence collective et la facilitation en entreprise,  permettent de créer un engagement collectif durable. Elles aident les collaborateurs à mieux gérer la complexité croissante de leur organisation. C’est un système qui responsabilise et facilite la prise de décision en situation complexe.

Chez Follomee, nous utilisons les interactions et les dynamiques de groupes issues de la facilitation pour atteindre les objectifs des projets ou des ateliers. On pose une question et on organise des conversations, tout simplement.

Nos fiches produit facilitation